Témoignage de Jérémie Bouras, Directeur Général d'Encotel

Quelles sont les difficultés auxquelles vous avez pu faire face au cours de ces derniers mois ?

En janvier 2020, nous étions dans une très bonne dynamique mais comme beaucoup d'entreprises, le premier semestre 2020 a été assez particulier, suite à la crise sanitaire il a fallu faire face à des situations inédites...pour notre part, l'un de nos plus gros clients n'était plus en mesure de nous payer, nous avions un trou de trésorerie d'1,5 M€, et la continuité de l'activité était donc compromise.

Quelles solutions se sont offertes à vous pour affronter ces obstacles ?

Lorsque la crise est apparue, ma conseillère m'a rapidement proposé de bénéficier du dispositif d'Etat. Le PGE a répondu parfaitement à notre besoin immédiat puisqu'il a permis de couvrir une partie des dettes dues au non-paiement de nos clients.

Et quelques mois auparavant, étant donné notre activité croissante, nous avions souscrit à un contrat d'affacturage, cette solution nous permettait d'avoir du cash rapidement, obtenir une remise en payant comptant certains clients et pouvoir progresser sereinement en termes d'activité. Et finalement c'est bien tombé, car l'affacturage nous a clairement permis de passer entre les mailles du filet et de survivre durant cette période, je ne sais pas comment nous aurions pu faire sans factoring. D'ailleurs je remercie ma conseillère CIC, Christine Rouge, et les équipes CIC Factoring Solutions pour leur accompagnement et leur réactivité, notamment Romane Lavallée, Rachel Bourgeon et Laurent Thoral.

En quoi combiner PGE et affacturage répond-il à votre besoin ?

Il s'agit de deux solutions complémentaires qui nous permettent, d'un côté, de rembourser nos dettes, et de l'autre, continuer l'activité en optimisant notre trésorerie, puis la souplesse de la solution d'affacturage et l'assurance-crédit intégrée au contrat nous permettent de maitriser nos risques clients.

Je sais qu'aujourd'hui que nous avons la chance de travailler avec des secteurs peu touchés (télécom et énergie) et la crise nous a tout de même permis de nous réinventer, de trouver des solutions. C'est pourquoi malgré la crise qui persiste, nous sommes relativement confiants sur les années à venir et nous sommes persuadés que l'affacturage va nous aider dans notre croissance.